Plombière ECW

Pour cette course, nous serons 2 du Team, Yves en C et Sébastien en B.

En C, Yves s'accrochera pour finir 12ième malgré la difficulté du parcours et surtout après un retour de vacances.

En B, Sébastien qui est rentré le soir avant la course de vacance après 12h de voitures et 10 jours de coupures... N'aura pas des jambes de guerriers. Un homme partira dès la deuxième montée et ne sera plus revu. Le peloton perdra des unités à chaque montée, Sébastien essayera à plusieurs reprise de sortir mais le vent après la montée annulera toutes tentatives. C'est à 2 tours de la fin que le peloton va exploser, un groupe de 5 sortira sans Sébastien. Il tentera de rentrer avant le dernier tour, mais après un tour à bloc, il reviendra à 20 mètres du groupe pour la deuxième place avant de devoir se ranger sur la droite en panne de cuisse... il finira 11ième relax.

Spurk-Bilzen ECW

Pour cette course, notre team comptera sur Yves en C ainsi que Didier et Thierry en B.

Les courses seront marquées par une vitesse rapide et rien ne pourra s'échapper. C'est à plus de 42km/h de moyenne que la course se jouera au sprint. Sprint dans le quel nos hommes ne prendront pas part.

 

Meux ECW

Nous serons 2 masters C sur cette course. Berny et moi serons dans un relativement bon jour. Nous répondrons chacun notre tour aux attaques des concurrents les plus forts. Par deux fois, pourtant, un groupe arrivera à se détacher. nous allions alors penser que "la bonne" était partie. Mais tous les costauds n'y étant pas, le regroupement semblait finalement inévitable. Le dernier tour se fera poignée dans le coin ! Il fallait être placé à l'avant assez tôt pour espérer un classement. Berny pourra se faire une petite place pour terminer 6°. En se qui me concerne, les portes ne voulant manifestement pas s'ouvrir, je n'insistait pas à quelques jours du départ en vacances. Je ferai le choix de ne pas frotter pour terminer à une honorable 14° place. Le positif étant que les jambes étaient là !

Claude

Velm ECW

Nous ne serons que 3 membres du team à avoir fait le déplacement. L'effet vacances s'ajoutant sans doute au impératifs de boulot et aux convalescents. Nous nous réjouissons donc de voir arriver la fin de saison pour nous retrouver avec une vrai équipe.
Pour ce qui est de la course, ce parcours très rapide ne laissera que peu de place aux téméraires de la première heure. Toutes les tentatives d'échappées seront vouées à l'échec. Ce contexte nous fera assurer l'essentiel. Effectuer une bonne séance de rythme au sein du peloton ! Nous essayerons bien, Coach, Berny et moi, d'accrocher les locomotives les plus rapides, mais comme dit plus haut, le train restera entier presque jusqu'au terme. Presque, car 3 coureurs réussirons à sortir dans l'avant dernier tour. Sans attaque franche ! Mais le manque de réaction à cet instant leur permettra de suffisamment prendre le large pour franchir la ligne avec quelques secondes d'avance. Nous viendrons donc au sprint pour la 4° place. Berny et Coach ne seront pas récompensés de leur dernier essai. Pour ma part, après avoir tenter de me replacer, je me suis finalement relevé, ne voulant pas prendre trop de risques dans un exercice qui ne me convient pas. Après une bonne "kriek" entre nous, nous rejoindrons nos pénates avec le sentiment d'avoir bien bossé.

Claude

3 ballons mediofondo cyclosportive

En cette belle journée dans les vosges, notre team a participé au 3 ballons sur la mediofondo avec Thierry, Didier, Manu, Sébastien et Joffrey. Au menu, 122km et 2700m de dénivelé avec la planche des belles filles comme dessert final... et 700 coureurs.

Le départ sera calme. Après 25km, la course s'anime, une bosse de 3 km explose le peloton et le groupe de tête comptera une cinquantaine de coureurs avec Sébastien et Manu. Le col de chevrère se profile, la montée sera rapide, Sébastien prendra un peu d'avance au pied avec un autre coureur. Au sommet, une descente s'enchaine direct. Celle-ci va finir d'exploser le groupe de tête. Le gravier, les virages et surtout le mélange avec les trop nombreux coureurs de la longues distance la rende très dangereuse. Au pied de la descente, 4 coureurs auront pris plus de risque pour s'échapper. En poursuite, une quinzaine de coureurs en poursuite avec Sébastien et Manu dans un groupe derrière.

Les ballons d'alsace se profile, le groupe de contre monte avec un série d'accélération régulière qui fait perdre des unités. Sébastien coincera à 1 km du sommet suite à une accélération et ne pourra reprendre le groupe.

La finale dans la planche des belles filles sera la torture finale. Sébastien a levé le pied et profité tranquillement de la finale sachant tout podium hors de portée pour aujourd'hui.

En bref, on aura Sébastien 24ième, Manu 34ième, Didier 58ième, Joffrey 71ième et Thierry 180ième.

La Claudio Chiappuchi cyclosportive

Ce week end, nous avons eu 2 représentants de notre team sur la Claudio Chiappuchi. Bernard sur le 103km et Yves sur le 156km.

Yves finira 37 et Bernard 56.

Félicitation à eux.

 

GF Franck Schleck Cyclosportive

Nous serons 6 Mailleux pour cette épreuve UCI.
Didier sera notre seul représentant sur la grande distance. Motivé par l'envie de recevoir sa qualification pour le world championship.
Chose qu'il réalisera avec bonheur, puisque sa 40° place de catégorie sera synonyme de qualification. Le scratch sera quelque peu anecdotique au vu du niveau extrêmement élevé de cette série. Il fallait donc s'accrocher et assumer la distance. Bravo Ditch !
Yves, Lolo, Fabian, Joffrey et Claude seront au départ du 100 km. hasard faisant, nous serons tous dans des box différents, les catégories s'étalant par 5 ans. Compliqué donc de se retrouver dans les quelques 1300 partants.
Le départ est donné. Pour ma part, comme pour les autres, il faut s'atteler à remonter la masse. Je fais ce qu'il faut, et après quelques km, je suis au cul du gros paquet. Après quelques instants de récupération, j'embraye pour me replacer au mieux, et avant la première descente, je suis dans les vingts. Ouf ! Le train est déjà plus que soutenu. Voilà déjà la première ascension. Un groupe d'une trentaine d'hommes se dégage sous l'impulsion de notre Fa. Un peu rapide pour moi, je ne peu accrocher. Au sommet, un deuxième groupe se forme et je suis là ! Certains s'organisent et après la grosse descente, les 17 km de vallée nous ferons rentrer. Nous serons alors une bonne soixantaine de coureurs pour entamer la seconde difficulté du jour. Fabian, bien sûr, Joffrey et moi sont dans ce peloton. Yves ayant toujours des problèmes de serrage moteur n'aura pu accrocher, de même que Lolo victime des efforts débauchés pour essayer de se replacer. Dommage. La deuxième côte ne fera pas longtemps durer le suspense. A nouveau, les plus forts se dégageront, et là la messe sera dite. Joffrey et moi laisserons partir ce paquet de 25 coureurs. La suite sera d'un déroulement habituel sur ce type d'épreuve. Notre groupe se stabilisera sur une vitesse de croisière. Jusqu'à une ascension un peu plus musclée suivie d'une attaque à la relance, qui coupera le peloton en deux. Joffrey et moi, attentifs, accompagnerons les meilleurs. Ce nouveau groupe ira ainsi jusqu'à l'arrivée. Pour moi, le classement de catégorie était envisageable. 2 hommes de la même tranche d'âge faisait partie de notre escapade. Il fallait les surveiller ! Au 5 Km, l'un d'eux lance une attaque. Je prends évidement la roue. Il veut que je relaye. Je refuse et le laisse puiser dans ses forces pour continuer. Le troisième larron semble résigné, ou cramé. Tout s'accélère. Mon concurrent direct coupe son effort au 2 km. Je tente le coup ! j'attaque dans la descente nous menant vers l'arrivée. Je ne dois rien lâcher ! j'y vais à bloc ! Il ne faut pas qu'ils reviennent ! Les jambes brûlent, les poumons vont exploser ! ... Yes !!! Je franchis la ligne en première position pour ma catégorie. Une belle victoire. Je me suis battu.
Fabian, sur une jambe, réussira tout de même une excellente Perf avec une 7° place scratch et la victoire de catégorie également.Il aura eu le mérite de tout faire péter dans les premières bosses. Merci !
Joffrey, impressionnant de régularité et en constante progression me suit de quelques mètres. Un grand bravo pour son apprentissage et l'application des leçons passées. Lolo et notre Coach arriveront dans le groupe suivant avec une performance non conforme à leurs capacités. Mais c'est la course !

 

Claude

Route verte Epinal cyclosportive

Nous serons 2 mailleux pour affronter les éléments de la météo d'enfer pour la route verte à Epinal. Au programme, 104 km et 1400m d'ascension composée d'une série de bosse et de petit mur, sans oublié le déluge de pluie en continu par 10 degré...

Dés le départ, Sébastien essaie de partir, il ratera un groupe de 4 qui se fera la belle pour un moment. Le peloton se coupera en 2 après 20 km et un petit mur. Sébastien sera dans un groupe de 20 coureurs, Joffrey sera pris dans une cassure et sera dans un deuxième groupe juste derrière en chasse. 

Le groupe de tête se réduira à chaque montée et reprendra les derniers échappés après 60 km. La course va se jouer après 75 km et un mur à 11%... Au sommet, il n'y aura plus que 5 coureurs avec Sébastien, groupe qui montera à 7 avec la faveur des descentes et le retour de 2 hommes.

Un problème de taille s'annonce pour Sébastien, il y a lui et... 6 hommes de la même équipe... Bref, la gagne est impossible surtout avec les 20 derniers kilomètres sans difficulté... Sébastien finira 3ième au final et Joffrey, qui ne craquera pas derrière finira 22ième.

Medio Fondo Bourgogne - cyclosportive

Nous étions 5 Mailleux à participer à cette épreuve UCI. Fabian, blessé, et Manu en froid avec la météo avaient finalement décidé de prendre le départ de la MEDIOFONDO comme tous les autres. JP forfait, Axel (fils de Berny) aura pris la place du 6° homme.
Les conditions climatiques annoncées n’étaient guère encourageantes. Tant pis, rien n'arrête un Mailleux. Nous partons nous placer dans les box avec l'intention de faire au mieux.

Le parcours relativement attrayant se déclinait en une succession d'ascensions de quelques Km et de descentes souvent techniques et rendues dangereuses par les averses. Le passage entre les routes sèches et mouillées en sous-bois laissait place au lot de surprise habituel dans ces conditions. Certains auront eut chaud et nous observerons plusieurs chutes semblant ne pas être anodines. Heureusement, tous nos représentants seront passés à travers et tous auront ralliés l'arrivée sans encombre.

09.15 h, 15 min après le GrandFondo, le décompte est en route et "Go" le "start" est donné sous les fumigènes.
Fidèles à nos habitudes, nous seront tous bien placés dès les premiers hectomètres (sauf Lolo qui se sera fait piégé dans le jeu des box). Ce qui nous vaudra de ne pas faire trop d'efforts dans la 1° ascension qui se présente déjà devant nous. Le train est soutenu mais constant. Axel est dans le coup (parfois même trop généreux). Je sens d'emblée que les sensations sont bonnes. 1° descente et ... danger ! Elle est relativement glissante et les virages sont délicats. Nous revenons sur les derniers de la granfondo et observons les premières chutes. Elles semblent assez conséquentes. les coureurs touchés paraissent au plus mal. La prudence est de mise. Ce qui aura pour conséquence de créer une cassure par laquelle je serai légèrement distancé. Vigilance ! Je fais l'effort, non sans risques, mais ça passe et je rentre. Nous sommes une trentaine bientôt rejoints par une vingtaine de coureurs qui auront fait l'effort. Inventaire: Fabian est à l'avant, Claude est là et Manu vient de rentrer avec les vingt. C'est parti ! C'est le bon groupe ! Je suis à l'aise même dans les côtes. Jusqu'à la 3° ascension répertoriée. Celle-ci comporte un double palier à 14%. Un peu trop raide pour moi. Je dois laisser partir une vingtaine d'hommes. Fabian marche bien, Manu passe et, très bonne surprise, Axel est avec les meilleurs. Fort ce petit junior ! Tout explose et je suis dans un 2° groupe d'une douzaine d'hommes (avec Léon Deuss). Pas mal finalement. Quelques Km plus loin, nous reprenons Manu qui se sera fait surprendre dans la descente. Soyons positif. J'avais un compagnon de route. Bilan: Fabian est dans le bon coup en compagnie d'Axel qui effectue une belle course.
Comme souvent alors, le rythme va baisser quelque peu et seules les côtes se feront de manière soutenue mais confortable pour moi. Le vent présent ne permettant pas d'aventure solitaire, nous irons ainsi jusqu'à l'arrivée. Je mets à profit la petite bosse précédent la ligne d'arrivée pour m'extraire du groupe avec 3 compagnons pour terminer à une honorable 25°place au scratch. Je conclu tout de même cette épreuve par la victoire dans ma catégorie et content de ma prestation.
A l'analyse, le Mailleux Cycling Team se sera encore défendu avec tous les honneurs. Fabian 12° scratch et 3° en Cat. Manu quelques places derrière moi et 5° en Cat. Lolo viendra en tête de son groupe après une course poursuite pour prendre la 38° place scratch et 6° de Cat. Berny, en difficulté dans les côtes et malchanceux dans le final (saut de chaîne) viendra au alentours de la 50° place et 7° de Cat, mais aurait sans doute pu viser le podium sans cet incident (mal récompensé de ses efforts donc).
Axel, notre invité du jour aura réussi l'exploit de se mêler au groupe de la victoire et terminera à une très belle 8°place scratch. Il n'entrera cependant pas dans un classement de Cat vu son jeune âge. Chapeau en tout cas avec des braquets juniors.
Bref une compétition qui mérite d'être connue, car elle reste relativement accessible à la majorité sans être monotone.
Point à ne pas négliger: Encore une fois une ambiance de dingue et une parfaite entente dans le groupe. Fier d’être parmi vous les gars !

Claude

Les Waleffes ECW

Ce dimanche a eu lieu des courses à Les Waleffes. Notre Team a été représenté en grand nombre dans les catégories. En A, Fabian et Joffry, en B, Sébastien, Didier et Laurent M, en C, Yves, Claude, Bernard et Jean-Pierre.

Le circuit de 9,7 km comportait 4km de vent de face et 4km de vent de dos... Bref, pas une journée facile pour les échappées.

En A, Fabian (37) finira dans le peloton tandis que Joffrey (56) subit un dur apprentissage avec le placement en course.

En B, Sébastien partira dans la bonne échappée de 5 coureurs dès le départ et finira 3ième. Didier (21) et Laurent M (16) finiront avec le reste du peloton.

En C, c'est au sprint que la victoire se jouera avec Bernard (10), Yves (11) et Claude (12) tandis que Jean-Pierre (17) finira avec le groupe juste derrière.

Voila qui annonce de bon résultat pour la blé d'or à Chartres (France) ou notre Team sera représenté en force.

Burdinne ECW

Ce samedi a eu lieu la course ECW de Burdinne. Au départ, on retrouve les 2 Laurent en B ainsi que Didier et en C, Yves et Claude. 

Notre Team ne passera pas une bonne jounée... Crevaison pour Didier, Claude et Laurent M. Bref, journée pas de chance. Yves finira a la 20ième place en recherche de rythme ainsi que Laurent P. qui finira 21ième. Bref, un week end mi figue mi raison...

Espérons plus de chance le prochain week end.

Rad am Ring Nürburgring Cyclosportive

Pour cette cyclopsortive, près de 850 coureurs de toutes sortent sur la ligne de départ... Fabian sera de la partie.

Le départ est mené tambour battant... avec les 11 premiers kms avalés à près de 53 de moyenne qui nous mène au pied de la première ascension du jour qui débute pas un passage de 150m à 20%...

le rythme dans le début de la montée n'est pas très intense et Fabian décide de prendre les choses en main pour écrémé le bazar... et ça fonctionne plutôt bien... le reste du tour sera mené a toute vitesse pour nous emmener rapidement au pied du deuxième passage de la bosse.

Rebelote le rythme se tasse et personne ne veut faire l'effort de trop apparemment... Fabian décide d’accélérer une nouvelle fois le rythme et cette fois, il part seul... une vingtaine de seconde d'avance au sommet, le reste du circuit peu favorable en solo, Fabian voit vite une bonne partie du groupe revenir. Le tempo est élevé et quelques tentatives d'escarmouches se font à l'entame du dernier tour... la descente est faite à tombeau ouvert et nous sommes une petite vingtaine à nous présenté au pied de la dernière ascension du jour...

Dès le pied, grosse accélération d'un allemand auquel Fabian réagit immédiatement... puis un autre coureur contre et Fabian répond sans attendre, il continue a faire le forcing sans se retourner pendant un bon km de montée avant de demander le relais. Fabian se retourne et il constate que nous ne sommes plus que 5. Sans hésiter, Fabian prend son tour de relais appuyé... c'est le bon coup ! Dès l'ascension termine, les relais sont appuyé et tout le monde participe... le trou est fait, on file vers le dernier casse de 500m dont le sommet est à 500/600m de la ligne.

Un jeune Hollandais place une banderille dans le faux plat qui mène au casse patte... personne ne répond, il prend une dizaine de second rapidement avant qu'un des fuyards ne craque et entame la poursuite... la dernière bosse est avalée rapidement et l'homme de tète possède toujours 50/60m d'avance au sommet, à l'entame de la dernière ligne droite...

Fabian lancerais son sprint de loin, à +/- 300m de la ligne et il viendra sauter le fuyard 20m avant la ligne...

La victoire est dans la poche.... retour gagnant apres 2 mois sans dossard ...... mais.... désillusion totale,...

Il fait 2ième ! Pourquoi ??? 

En effet, un gaillard était échappé depuis le km 0,1 et il a parcouru les 75km en solo en finissant avec 6min d'avance !!! Le gaillard en question s'apelle Paul Voss, ex pro (de 2006à2016) avec entre autre un maillot à pois sur le TDF2016.

Bref, bonne prestation pour une reprise.

Welkenraedt ECW

Au départ de Welkenraedt, Joffrey en A et Sébastien en B pour représenter notre team. Pour les A 56 coureurs et en B 27 coureurs. En A, Joffrey n'arrivera pas à suivre le rythme imposé et viendra rejoindre Sébastien en B. 

La course en B aura une série d'attaque et de petite échappée avec la présence de Sébastien dans certaine, mais rien ne prendra plus de 15 secondes. C'est dans les 2 derniers tours avec le déluge de pluie qui entre en action que la course va se plier. Bollene et Van Goidsenhoven sortent et prennent 10 secondes d'avance. Sébastien fera le bon pour rentrer juste avant la montée et au sommet Guillaume rentrera. Nous serons 4 pour la finale. Dans le dernier tour, séance d'accélération dans tous les sens. Sébastien craque sur le sommet de la bosse et finira 5ième repris par 2 coureurs juste avant l'arrivée.Joffrey finira 44 en A mais sera resté avec le peloton des B jusqu’à l'arrivée.

Geer championnat provincial ECW

Nous serons 3 Mailleux au départ de cette course au maillot "bleu jaune rouge" sachant que les reste des troupes se bat sur les 3 ballons ce week end.

Berny, émergé de ses études, Coach bien motivé à faire un résultat et donc Bibi recentré sur le coup en ECW.

Pour moi, le début de course me rappellera que les changements de rythmes ECW sont bien plus compliqués à gérer qu'une épreuve cyclosportive. Je n'ai donc pas répondu aux attaques de "la première heure" en me disant que l'orage passé, cela ira mieux. Malgré tout, 9 hommes s'étaient fait la mâle avec les cadors de la catégorie. Je pouvais donc viser une placette en tentant de créer un groupe de contre avec les quelques derniers volontaires. Nous y arriverons, non sans mal. Une escarmouche à 3 en compagnie de coach aurait pu fonctionner, mais le vent extrême aura raison de nos efforts. Pourtant, ce mouvement de course aura un effet sur les poursuivants. Seuls 4 ou 5 d'entre eux nous rejoindrons. A partir de là, une entente relative nous permettra de garder un bon rythme de croisière. Surprise à 2 boucles du terme. Nous étions revenu à 20" de la tête de course. A l'entame du dernier tour, il n'en restaient que 10", et nous rentrerons sur les 9 fuyards rapidement. Les cartes étaient redistribuées ! Nous seront alors arrosés par une averse de pluie battante. Voulant me replacer, je signais mon contrat pour le prochain spectacle du "cirque du soleil". Un bref moment d’inattention, et hop ! Ma roue avant plongeait dans la rainure centrale de la route. Heureusement, mes acquis de VTTiste m'auront sans doute permis de rester sur mes roues et reprendre le cap ! Ouf ! Me sachant battu au sprint, j'essayerai une banderille espérant casser le groupe en deux et spéculer sur un podium. Malheureusement, je n'ai pas été relayé et le paquet reviendra. La cause était entendue. Notre coach épinglera une relativement belle 8° place que je suivrai de peu en complétant le top 10. Berny, dans un mauvais jour, mais certainement préoccupé par d'autres priorités, préférera abandonner pour nous encourager au bord de la route. Merci à lui.

Claude

Longchamps ECW

Ce dimanche a eu lieu une course ecw à Longxhamps. Sébastien a représenté notre team en B. 

Au menu 6 tours de 11km avec plus de 30 degrés. Ils seront un peu plus de 40 coureurs pour prendre le départ. 

Sébastien tentera au départ de provoquer une échappée, mais le peloton se regroupera. C'est au 3ième tour que le peloton explose et un groupe de 10 coureurs avec Sébastien formera le groupe de tête qui ne sera plus revu. Malgré quelque escarmouche dans la finale, c'est à 10 au sprint que la course se jouera. Sébastien finira 3ième de la course et lui permettra de garder la série en cours de top 3.

Les boucles de la Marne Cyclosportive

Ce week end, Sébastien aura pris le départ des boucles de la marne en Champagne.

Avant le départ, un stress, un clou est planté dans la rue arrière... C'est le moment de faire un test grandeur nature des tubeless avec liquide préventif. Test concluant, après retrait du clou, le trou s'est bouché directement... ouf...

Le stress passé, au menu 103 km avec 1200m de denivellé. Le plus dur sera les 30 premiers kilomètres qui compte 4 côtes ardues pour lancé la course. Le départ se fera groupé avec la petite et la longue distance. Après les 2 premières bosses et 11km, il n'y aura plus que 30 coureurs en tête. Dans la descente qui suivra, un groupe de 7 coureurs sortira. Sébastien tentera le forcing dans la bosse qui suivra mais à 50 mètres, il coince et est obligé de se relevé pour reprendre place dans le groupe de chasse composé d'une vingtaine de coureurs.

Le groupe de tête perdra des plumes et lls ne seront plus que 4 bien aidé par un pro qui les aidera à faire le trou. Dans ce groupe se trouve un coureur de la petite distance.

Sébastien sortira en force dans la bosse juste avant la bifurcation au km 89. Lors de la bifurcation, le coureur seul en tête ne sera plus revu, Sébastien formera un groupe de 3 coureurs qui feront le break pour se jouer la 2ième place. Malgré une série d'attaque dans la finale, le groupe de 3 avec Sébastien se présentera au sprint. Sébastien gagnera le sprint pour un pneu d'avance... Résultat une jolie 2ième place et une victoire dans sa catégorie de plus de 40 ans.

 

Etalle Cycloportive

Pour cette édition 2019 de l espace cycles nous étions 5 Mailleux alignés sur la ligne de départ dès plus ensoleillée (Fabian, Yves, Thierry, Didier, Joffrey). Dès le départ un rythme très soutenu est lancé à l’avant poste, l’ensemble des Mailleux s’accrocheront jusqu’au 17e KM et son enchainement de 6 petites côtes pentues. Fabian réussira à rester dans le groupe de tête et tentera même de participer à des échappées jusqu’à une malheureuse crevaison qui lui fera perdre une bonne dizaine de minutes. Joffrey s’accrochera pour rester avec la trentaine de coureurs que composait le 2e groupe, ceux-ci rattraperont quelques victimes du peloton de tête, mais ne pourra revenir à l’avant de la course. Au final un classement peu représentatif des efforts fournit : Joffrey 57e, Fabian 79, Didier 82, Thierry 111, Yves 113. On en retiendra un bel entrainement pour les prochaines cyclosportives au programme et un bel esprit d’équipe avant pendant et après la course !

 

Joffrey

Gravel Roc Houffalize

Cette année avait lieu la première édition de la Gravel Roc à Houffalize. Le gravel est composé de secteur asphalte et de chemin de terre et de gravier, bref, une strada bianche avec plus de gravier et de chemin de foret avec des racines et autre plaisir (plus des 2/3 sur sentier).

Pour représenter notre Team, Sébastien, grand adepte de gravel lors de ses entraînements, a été représenter notre Team. Pour cette première édition, 70km avec 1200 mètre de dénivelé positif. Le parcourt comporte pour plus de la moitié des chemin de terre et de pierre avec des passages fort technique dans de la rocaille. La météo du jour a démotivé bon nombre d'inscrit à venir. Froid, neige, pluie, rien n'a été oublié pour rendre cette première épique.

Le départ se donne au pied de la cote de Saint Roch, directement, un groupe de 4 s'envole avec Sébastien. Première séance technique, un long sentier en terre avec des racines et des ornières, Sébastien sort avec 100 mètre de retard ne voulant pas prendre de risque dans le premier secteur. Un homme est seul devant, Sébastien fait le forcing pour aller le reprendre et il se retrouve à 3 en tête après seulement 5 km... Dans le secteur suivant de terre, Sébastien rentre en tête et fait le tempo, à la sortie, il n'aura plus que 1 coureur avec. Dans la montée qui suit Sébastien accélère et prend 100 mètre d'avance. Arrivée dans le secteur suivant en gravier sur un faut plat montant, le trou s'agrandit et Sébastien fait le forcing pour éviter tout retour. Le trou est fait et sera définitif, la suite verra les secteurs terre et pierre s’enchaîner de plus en plus vite. Malgré une chute et des problèmes de dérailleur arrière (nécessitant un arrêt pour réparer cela), Sébastien arrivera en tête après 3h d'effort dans une météo d'enfer et un parcourt d'enfer... Au final, il comptera plus de 15 minutes d'avance sur le deuxième... 

En résumé, une journée récompensée pour Sébastien qui avait trouvé son élément idéal sur ce parcourt.

 

Blé d’or cyclosportive

Ce week end notre team a pris le départ de la blé d'or. C'est un bloc de 10 mailleux qui a pris le départ de la course. Yves sur la grande distance et le reste de notre groupe sur la petite distance.

Sur la grande distance, Yves n'a pas eu de chance, une crevaison au km 90 a stoppé sa progression.

Sur la petite, notre team aura pesé sur la course. Avec Claude, Manu, Sébastien, Thierry, Joffrey, André, Bernard, Laurent et Fabian, notre équipe aura animé la course du début à la fin.

Dès le départ, Sébastien démarre sur la ligne, il sera repris et une tentative d'échappée est lancée avec Joffrey, Fabian et Sébastien. Mais, celle-ci sera tout de suite neutralisée. Sébastien sort avec 3 coureurs, mais ils seront vite ramené à 2 coureurs. Ils feront 50 km en tête avec 1 minute d'avance sur le peloton contrôlé par le reste du Team. Après 50 km, coup d'accélérateur dans le peloton et regroupement général. Pendant 10 km des échappées tenteront de sortir avec à chaque fois des mailleux avec. C'est au km 65 que la bonne se dessine. 5 coureurs sortent avec Sébastien qui ne veut pas lâcher le morceau ainsi que Joffrey et Thierry. Hélas, Joffrey et Thierry ne peuvent suivre le rythme et on se retrouve avec 3 hommes en tête. Ce sera la bonne et les 3 hommes vont se jouer la gagne. Dans la dernière bosse à 2km de l'arrivée, Sébastien sort en force et fait le break, hélas, sur le virage au sommet, il arrive trop vite et est obligé de stopper net pour reprendre la bonne direction. Erreur fatale qui permet au 2 coureurs de le rejoindre. Ce sera au sprint que la gagne se jouera. A ce jeux, Sébastien échouera à la 3ième place après une journée marquée par plus de 80 km d'échappée à 2 puis 3 coureurs...

Le peloton se présentera avec un Fabian qui règlera le sprint pour faire 4 et le reste du team qui trustera les places d'honneur. 

Bernard 6ième, Claude 8ième, Thierry 13ième, Joffrey 17ième, Manu 28ième, André 95ième.

Sans oublié les classements annexes par catégorie ou nous avons Fabian vainqueur, Sébastien et Bernard 2ième ainsi que Claude 3ième.

Belle prestation d'ensemble de notre Team. On en redemande.

 

 

 

Marchovelette ECW

Après le samedi et la suite de crevaison dans le Team, une nouvelle cohorte se présente à Marchovelette ce dimanche. Au départ, Yves et Claude en C et en A, la reprise de Fabian.

En A, Fabian est venu pour reprendre du rythme en préparation des cyclosportive qui sont ses objectifs. Il finira dans le peloton sans prendre de risque dans la finale. En C, Claude en recherche de rattrapage n'aura pas de chance au départ. Un mauvais placement et une cassure directe, sans compter sur le peu de soutient des autres, provoquera sa perte pour le reste de la course, il se contentera d'une 15ième place avec Yves qui finira 18ième et avec le sentiment de retrouver doucement du rythme en prévision des prochains objectifs.

Copyright © 2014 Team Mailleux