Burdinne ECW

Ce samedi a eu lieu la course ECW de Burdinne. Au départ, on retrouve les 2 Laurent en B ainsi que Didier et en C, Yves et Claude. 

Notre Team ne passera pas une bonne jounée... Crevaison pour Didier, Claude et Laurent M. Bref, journée pas de chance. Yves finira a la 20ième place en recherche de rythme ainsi que Laurent P. qui finira 21ième. Bref, un week end mi figue mi raison...

Espérons plus de chance le prochain week end.

Jeneffe en Condroz ECW

Pour ce week end, une délégation de notre team a pris le départ de la course de Jeneffe. Didier roulera en B tandis que Claude, Yves, Jean-Pierre et Bernard en C.

En C, Claude sera mal payé de ses efforts fournis, au final, notre team fera une 32ieme place en B et en C, Yves 16, Claude 19, Jean-Pierre 28 et Bernard 29. Le pied est remis dans l'engrenage et notre team est en route pour préparer les premières échéances d'avril.

 

ECW Lens St Remy 2/3

Ce week-end est synonyme de reprise officielle pour les courses. En ouverture de l'ECW, c'est la traditionnelle course de Lens St Remy. Au départ, une brochette de coureurs pour nous représenter. Thierry et Didier en B, tandis que Claude et Bernie en C malgré la météo qui n'est pas des plus clémente pour cette journée.

En B, Thierry devra rapidement abandonné tandis que Didier finira dans le deuxième peloton. De bonne augure pour sa reprise et signe que la base de la condition est bien la.

En C, Claude ratera la bonne échappée partie dès l'entame de la course. Malgré cela, il arrivera à intégrer un groupe de contre qui se battra pour la 5ième place. Son sprint étant légendaire... Il finira 9ième de la course. Bernie finira 16ième dans ce que restera du peloton. 

Rendez-vous au prochain week-end.

Marche en Famenne ECW

Ce jeudi a eu lieu une course d'attente de la course pro pour les amateurs et masters. Au départ, on retrouve 3 mailleux, Claude, Thierry et Sébastien pour la course des B. Le parcours est corsé et propose plus de 1000 mètres de dénivelé positif pour 66 Km pour 3 circtuits de 22 Km au total. Dès le départ des attaques fusent. Sébastien tente d'anticipé à plusieurs reprise.

La côte arrive et dès le pied le tempo est haut. Sébastien sortira pour constitué le groupe de tête qui sera composé de 9 coureurs. L'entente directe permet de creuser l'écart. Claude sera dans ce qui reste du peloton. Le groupe de tête verra 2 hommes sortir à l'entame du 2ième tour. Ce sera la bonne. Sébastien restera dans le groupe de contre et tentera de sortir à plusieurs reprise dans la finale et finira 5ième en B. Claude arrivera avec le reste du peloton pour faire 6 en C. Thierry finira 17ième en B.

Rendez-vous pour nos 3 mailleux à la Viking pour clôturer la saison. 

Jeneffe en Condroz ECW

Ce dimanche a eu lieu la course de Jeneffe en Condroz. Au départ, Sébastien et Edgard en B. Le programme sera 10 tours de 7 km sans réelle difficulté.

Dès le départ des attaques se suivent avec la participation de Edgard et Sébastien, mais restent stériles. Au troisième tours la course se jouent, 3 hommes sortent, hélas sans mailleux avec. Sébastien sortira à 2 tours de la fin avec un groupe de 6 pour finir 6ième de la course. Edgard, qui rentrait des USA, a souffert dans la finale suite au décalage horaire et les 8h d'avion du jour d'avant...

Jose-Battice ECW

Ce mardi 28 a eu lieu la course de José en ECW. Au départ, on retrouve 4 Mailleux, Sébastien en A ainsi que Edgard, Titi et Manu en B. Dans les B, la course s'est jouée au 3ième tour. Edgard sort avec un groupe de 4 coureurs. Ce groupe rentrera sur les A tandis que le peloton des B se neutralise à 200 mètres des A et personne ne voudra collaborer pour fermer le trou. Edgar finira 4 tandis que Titi finira 6 et Manu 15. Sébastien finira à la 36ième place en A.

Welkenraedt ECW

Au départ, nous serons 17 B, pas la grande foule, mais par contre une brochette machine de guerre... J'ai choisi de venir à vélo de chez moi pour préparer la prochaine cyclosportive en Autriche. Ce qui me fera déjà 1h30 sous la canicule à un bon petit rythme.
Dès le départ de la course, cela s'anime, je le jure, je n'ai pas mis une seule patate...
Après la première montée sur les 9, toujours groupé. Dans le faux plat du retour vers l'arrivée, 6 coureurs partent. Tout le monde les regarde dans le genre si tu veux, t'y va... Bref, j'y vais... Bonne idée, on se retrouve à 9 et rapidement à 8. La course est déjà pliée. Plus personne ne reviendra. Après 3 tours... cela commence déjà à flinguer de partout... la journée sera rude... à 2 tours de la fin 2 hommes partent et ne seront plus revu. Suivent après 2 autres qui partiront aussi. Je tente de rentré, mais soudain, panne sèche... plus de carburant dans le moteur... Il est vrai que je suis parti depuis plus de 3h15 et la chaleur fait son effet. Je m'accroche dans la finale, mais à 3km de l'arrivée, je branche le clignotant et je finis en roue libre.
Le retour chez moi fut long... le moteur à sec en regardant les collines au loin, je me suis dit: "C'est un col interminable...". Espérons que cela paie pour le 29 juillet à l'Arlberg giro et les 160km et ses 2500m de D+.

 

Sébastien

Moyen ECW

Je décidais de faire le déplacement à Moyen ce Dimanche.

 Les courses de l'ardenne-Gaume sont plus longues et les catégories B et C roules ensemble.

 Mon but était donc de faire du rythme sur une distance de 70 km afin de préparer notre prochaine cyclosportive.

 Objectif atteint. La bataille aura été intense mais le marquage entre C ne permettra pas de tirer mon épingle du jeu.

 Nous laisserons filer les meilleurs B dans le final pour se retrouver à 4 C dans les derniers hectomètres. J'espérais un podium, mais victime d'un saut de chaine en lançant le sprint, je n'ai pu jouer avec mes compagnons de route.

 Ce fut toutefois un excellent entraînement, au sec et dans le soleil. Il faut le souligner, car ce n'était pas gagné non plus !

Jacko

Sennonchamps ECW

Au départ Sébastien pour 35 coureurs pour 6 tours.

Dès le départ 2 hommes sortent, hors de mes habitudes, je reste zen. Après 2 tours, on les reprend. Cela roule en mode sénateur et j'avoue que cela commence à m'énerver… dès le 3ième tours, je décide de tenter de partir en facteur, après 4 tentatives, je me retrouve avec 50 mètre d'avance pendant un demi-tour au je roule en mode petit train. Dès le passage vent de face et l'enchainement des 3 bosses, je décide que les conneries c'est fini, et venga, j'ouvre les vannes au max, rapidement l'écart se creuse et je me retrouve seul avec 25 secondes d'avance… Au loin, je vois que le peloton explose et un groupe de 4 coureurs rentrent sur moi à l'entame des 2 derniers tours. L'entente, n'est pas terrible, personne ne veut rouler à fond… Du coup bollen rentre et après d'autre coureur pour nous retrouver une dizaine en tête. dès l'entame du dernier tour je sors avec un autre coureur, on sera repris, je remets le couvert et on sort de nouveau à deux, on sera repris et je remets la patate dans une bosse, et on se retrouve à 3. Je remets une couche la bosse suivante. On sera toujours 3, mais le break est fait. Sauf que je me retrouve avec guillaume et bollen. Bref au sprint vent de dos, j'ai 0 chance… Lors du faut plat montant à 1 km de l'arrivée, je mets une mine, guillaume rentre mais ne veut pas relayer…. ce qui permet à bollen de rentrer alors qu'il avait coincé. Je décide de prendre la roue de Bollen pour le sprint, mais je ne remonte personne et fini 3 tandis que steve guillaume gagne devant bollen.

Titi

Lommel 1.18

Edgard et moi sur la ligne de départ pour en découdre... à peine sifflé, les attaques fusent, je me dis bon, tout le monde est frais laisse travailler les autres et suis simplement...Les échappées sont en grands nombres mais sont tjs reprisent ... je suis... no prob pour le moment...

 Aux relances des virages je remarque que je me prends tjs 2 mètres dans la vue. Ça bourre bien ici...ceci durant 5 tours puis soudain, les mecs récupèrent et l'allure ralentit. Crevaison collective ?

 Je me dis c le moment d'y aller et revenir dans l'échappé du moment, ils sont crevés.

 Un coureur eu la même idée et attaque, super mec, merci je le suis assez tranquillos une fois sa nitro usé je passe, tire bien et me retourne pour voir si on est deux ou si le peloton est la aussi. Je vois deux gars derrière moi. Je me dis zut le peloton est là... je coupe mon effort histoire de faire travailler les autres... le premier me dépasse, le deuxième aussi, j'attends la suite et plus rien... ils sont passés ou ? A ce moment, je comprends qu'on était 3 et que le peloton est en retrait... put n je pense qu'on aurait réussi à revenir sur l’échappée car on avait fait le plus dur. Hahaha effort coupé,résultat on est repris et l'échappé restera échappé jusqu’à la fin...

 Après, il reste quelques tours d’entraînements sans plus rien faire car la route est dangereuse et je prends pas de risques pour rien... finir 10 ou 20 c la même chose... donc je veux juste finir entier sans bobos.

 Je finis dans le peloton sans vraiment m'être tué.

 Je suis content de la forme, juste pas de bol ici, vitesse première heure 43,7 et à l'arrivé 42,7,

 Je félicite Edgar pour sa course qui fut à peu près comme la mienne car on était pas mal ensemble.

 Je le félicite encore car je trouve qu'il mouille bien le maillot mailleux.

 A plus

SebastienB

la jacques gouin cyclosportive

Au départ, nous serons un peu moins de 400 coureurs près à braver le vent avec des rafales à 100km/h et le déluge de pluie pour le départ... Rien n’arrête un mailleux motivé. Bref, nous aurons Titi et Joffrey près à en découdre. 

Le départ se fait sous la pluie, au lancement de la course, la couleur est annoncée. Des rafales de vent de plein côté nous accueille et certains coureurs peinent à garder le vélo dans l'axe de la route.. Rapidement des bordures s'enclenchent et la guerre prend son droit. Après 15 km de bagarre, le peloton de tête sera composé de 50 coureurs qui affrontent la première bosse de la journée. Au sommet de celle-ci, nous sommes accueilli par des vents violents. Le groupe explose et on se retrouve à 30 coureurs à l'avant avec Titi. Après une nouvelle zone bien dégagée et des vents toujours aussi soutenu, le groupe explose de nouveau. En tête un groupe de 9 coureurs se détachent. Titi se retrouve en chasse avec un groupe de 8 coureurs à 20 secondes. Le bras de fer est lancé. Après 20 minutes de chasse et de vent, l'écart passe à 30 secondes. De retour dans une zone à l'abri du vent, Titi et 2 autre compagnons tentent le tout pour le tout dans un faux plat montant pour boucher les 30 secondes... Nous reviendrons à 100 mètres. Mais à ce moment, un des 3 sort en force et rentre de justesse sur le groupe de tête. Titi revient à 50 mètres, mais à ce moment, retour sur les hauteurs avec des rafales de 3/4 face qui signe le coup d’arrêt de Titi. A ce moment, le groupe de tête ne cessera d'augmenter son écart.

Le deuxième groupe sera composé de 6 coureurs mais la volonté n'y est plus et surtout les forces diminuent.

Après 70 km, le deuxième groupe sera repris pas un peloton de 30 coureurs. La moyenne a ce moment ne dépasse pas les 35km/h avec ce gentil vent défavorable. Pensant enfin virer de cap et avoir le vent favorable, mauvaise surprise, le vent change de direction et se sera toute la journée avec des vents défavorables que cela se passera...

Au km 80, 3 hommes sortent du deuxième groupe lors d'une séance de bordure avec un vent latéral à 80 km/h... Le groupe explose et nous serons plus que 15 coureurs pour former le peloton, nous ramasserons des coureurs du premiers groupes qui ont explosés. Alors qu'ils restent 30km, Titi décide de tenter un coup de poker. Ayant des crampes et sachant l'approche du secteur pavé de 1km d'enfer suivi d'un mur dans 15 km. Titi anticipe sur un passage plein vent de côté ou les coureurs peinent à garder le vélo droit. Ils sortent à 2 et arriveront dans les pavés avec 30 secondes d'avance. 

Les pavés amorcés, Titi coince dans la fin des pavés balayé par un vent de face. A la sortie, il se retrouve seul et attend un homme revenu de l'arrière. Voila le mur... comme si le vent ne suffisait pas... Titi doit monter au train, les crampes étant de plus en plus forte, sur le sommet, obligation à 2 reprises de stopper la machine le temps que les crampes passent...

Juste à temps pour accrocher 2 hommes revenu et de se caler dans la roue. Impossible de prendre des relais pour collaborer durant 10 minutes... Ce que les 2 compagnons ont dur de comprendre. 

Comme l'enfer se goutte jusqu'au bout, la finale a été changée suite à des travaux et une prolongation de 5 km est offerte, bref 4km de vent de face ou le compteur ne dépasse pas les 25 km/h... de la folie... Par moment, on se demande si le vélo ne recule pas... Titi croisera des coureurs à la dérive et finira 14ième après cette journée en enfer... 33km/h de moyenne alors que l'année passée cela avait roulé à 39... 

Joffrey finira 146ième emporté par le vent et la fringale...

la viking cyclosportive

Ce week end, notre team a envoyé une équipe pour représenter nos couleurs. Au départ, Sébastien, Bernard, Claude, Thierry, Jean Pierre pour la petite distance et Yves pour la grand distance. Laurent est venu en supporteur suite à sa blessure actuelle.

Après une nuit de tempête et de pluie, le départ se fera tous juste sans pluie, mais, le vent sera de la partie. Le parcours nous emmènera dans une boucle au départ Yerville en passant le long de la côte à Dieppe. 

Pour la petite distance, Sébastien tentera de lancer une bordure dès le départ, mais personne n'osera se lancer dans une guerre de tranchée dès le départ. Après, la première difficulté, le groupe sera formé de moins de 80 coureurs avec tous les mailleux. Bernard et Sébastien tenteront de suivre quelque coup. Deux hommes sortent après 20km et prendront près d'une minute d'avance.

La course va se jouer après 40 km lors de passage de long de la mer. Changement de cap et d'orientation du vent, celui-ci va passer 3/4 dos et un groupe de 10 coureurs sortiront avec Sébastien. L'entête se fait et une petit écart se creuse, mais rien de décisif. Ils rentreront sur les 2 hommes partis. L'allure n'est pas assez rapide pour faire le break. Lors du passage d'une série de petite bosse, le groupe de tête explose et sera composé de 5 coureurs avec Sébastien. Ce groupe verra 5 hommes rentrés de l'arrière pour former un groupe de 10. Celui-ci se réduira à 8. Ce sera le bon coup final. A 10 km de l'arrivée, l'entente en tête n'est plus et tout le monde tente sa chance pour éviter le sprint. Sébastien tente de s'économiser pour la finale, mais la vitesse dans les 5 derniers kilomètre empêchera toute sortie et c'est au sprint que la victoire va se jouer. Sébastien finira 2ième du sprint dans la roue du premier. 2 minutes après, le reste du peloton avec Berard (8ième), Jean Pierre 14 et Claude 15. Thierry arrivera une poignée de minute après pour faire 4Oième.

Belle prestation de l'équipe sans oublié, Yves qui finira 31ième sur la longue. 

La Raymond Martin Cyclosportive

Ce week end notre team a envoyé une équipe sur la Raymond Martin. Pour nous représenter, Coach fera la longue et sur la petite on retrouvera Claude, Thierry, Bernard, Didier et Jean-Pierre.

Coach finira 19ième et premier de catégorie tandis que sur la petite, notre team trustera le top 20 avec Jean Pierre 6, Didier 7, Claude 10 et Bernard 16, tandis que Thiery se sera sacrifié pour le bien du team.

Félicitation à notre team.

Charly Gaul Cyclosportive

Ce 2 septembre, un groupe de mailleux est parti à l’assaut des monts du Luxembourg. Yves et Sébastien feront la longue distance tandis que Edgard, Tit, Thierryi, Manu et Didier seront de la partie sur la petite distance.

Sur la grande distance, Yves qui était un peu malade à préféré prendre un train de sécurité pour ne pas aggraver son cas. Sébastien, quand à lui est parti de trop lui et aura passé un long moment pour revenir sur l'avant du peloton, mais trop tard... Le bon coup était déjà parti. Il finira 70ième avec une crevaison qui a ruiné sa fin de course.

Sur la petite, la course se décantera dès la première bosse, après la descente rapide et la relance direct dans la vallée, le groupe de tête ne comportera plus que 50 coureurs avec Titi et Edgard. Ce groupe explosera à la mi course pour se retrouver à 25. Dans la finale, une cassure se fera dans le groupe de tête, Titi se fera surprendre et Edgard sera dans la bonne. La finale dans la vallée empêchera toute échappée, Edgard finira 6ième sur une arrivée dangereuse et Titi 24 sans faire le sprint.

Didier et Manu finiront 50 et 54 tandis que Thierry finira 106.

Arelberg Giro Cyclosportive

Au menu du jour, 150 km dans l'Arelberg avec 2500m de dénivellé positif. de quoi pimenter la journée. Au départ Sébastien avec 1400 autre personne.

Le départ de la course est à St Anton. Plusieurs équipes élites seront au départ, de quoi relever le niveau. Le tempo sera élevé dès le départ. Il faut dire que celui-ci est en montée et on doit se farcir 300 mètre de dénivelé à plus de 10%... Un groupe de 30 coureurs coureurs passent en tête et Titi dans le deuxième groupe, pas possible d'aller plus vite pour lui. La descente qui va suivre sera rapide mais pas trop technique. Titi sera dans le deuxième peloton qui comptera près de 50 unités en bas de la descente.

Il pensait avoir fait le plus dur... Mais, c'était mal pensé... le col suivant semblait sur graphique pas trop difficile, dès le pied, titi se met en surrégime et s'accroche pour rester dans les 5 premières places du groupe, mais le pourcentage va passer à plus de 10% pendant 8km... et la, la machine explose, obligé de ralentir et passer en mode survie. Il s'accroche pour basculer avec un groupe de 6 coureurs, mais dans le premier virage, un coureur rate le virage et coince Titi, le temps de reprendre la cadence, il se retrouve avec 100 mètre de retard et n'arrivera jamais à reboucher alors que l'on est à 80km/h... Il se retrouvera dindon pour les 40 km de faut plat descendant avec le vent de face... Autant dire que dans la finale, les nerfs ont lâché et il a opté pour terminé les 20 derniers km en mode relax pour profité du paysage au maximum. Il finira 99ième à 25 minutes du premier. En espérant un meilleur résultat la prochaine fois.

 

Alsacienne cyclosportive

Pour cette année, ce sera toujours la petite pour titi. 90km et 2500m de D+ sont assez pour son plaisir.
Le départ sera commun pour tous cette année. Un box de 2000 partants au pied du premier col. Ce qui est violant pour le départ, mais beaucoup moins dangereux pour tout le monde.
Dès le départ le peloton s'étire et au sommet du premier col du viel armand ou nous ne sommes déjà plus que 50 coureurs. La montée vers le grand ballon va mettre les choses au point… tout explose, on retrouve un groupe d'une dizaine de coureurs en tête. Titi passera avec une trentaine de seconde de retard. La descente vers le lac de Wildenstein sera en mode turbo. Regroupement en tête pour se retrouver une vingtaine de coureurs.
Le col de Bramont sera avalé à vive allure et nous fera perdre quelques unités. La montée sur la route des américains sera plus ardue et le groupe de tête explose. Titi opte pour prendre son tempo et surtout veille à ne pas se retrouver seul pour arriver sur la route des crêtes. Mission accomplie, ils seront un groupe de 5.
Lors de la séparation entre les distances, l'heure de vérité approche… Titi se retrouve à 2 avec un homme seul en tête et un autre 1 minute derrière. Bref le podium est jouable.

Tout va se jourer dans la dernière bosse pour les 2 dernières places sur le podium. Plus de 10% sur 1500 mètres…

Titi ne peut accrocher son compagnon et gère la montée à distance. Hélas, il se fera coiffer à 100 mètre pour la 3ième place avec le retour de l'homme seul derrière pour finir à la 4ième place…

Pour la catégorie, ce sera 2... l'homme de tête était dans sa catégorie… On fera mieux l'année prochaine.

 

GF Franck Schleck Cyclosportive

Au départ de cette Cyclosportive, Sebastien et Fabian.

Le résumé de la course sera bien court avec un dénouement festif... Après un départ assez tranquille, nous arrivons au pied du premier GPM. Les plans de Fabian étaient faits depuis longtemps et donc comme prévu, Fabian place une accélération dès le pied... 2km d'ascension le nez dans le guidon ou plutôt dans le compteur, 5min d'efforts sans se retourner... Avec 2 gars dans la roue ! Au-dessus, ça relaye direct et bien... L'aventure commence pour 73km d'échappées ! Seul 1 Luxembourgeois revenu en solo d'une autre planète à 5km du but aurait pu changer la donne... Dès son retour, il accélère, il fait mal mais je suis la roue... Il recommencera 3x dans les 1500 derniers mètres sans pouvoir me distancer... Du pain béni, ses attaques ont éliminé mes 2 compagnons d'aventure. Il ne reste plus qu'à le sauter dans les 150 derniers mètres ! Chose faite....

A noter la 8ième place de Titi qui arrive dans un groupe de 4 coureurs derrière Fabian.

Geer ECW

Course limpide en B, Edgar réagit une attaque du champion de Belgique et les voilà partis dans le 3e tour. Nous ne ferons plus que de les apercevoir au loin pour ne les plus voir du tout dans les 2 derniers tours. Edgar monte petit à petit dans la hiérarchie et commence à ce faire des alliés de choix. Encore un peu de bouteille et les fleurs tomberont...

 Quant à moi, j'y allais pour me secouer le cocotier et voir si les branches allaient tenir. C'est avec un constat positif que je m'en reviens et je ne peux qu'espérer d'aller encore mieux pour la Claudio Chiappucci.

 Les organisateurs ont proposé une variante au circuit habituel qui, pour ma part est moins monotone qu'à l'accoutumé hormis 2 caniveaux mettant à rude épreuve les mécaniques.

Yves

Etalle Cycloportive

Au départ, nous aurons une bonne brochette de mailleux. Thierry, Didier, Edgar, Bernie et Fabian

Pas grande chose à dire finalement sur cette course... Départ rapide, côtes avalées rapidement, des attaques inutiles et avortées du au vent défavorable et au tempo soutenu incessant avant, pendant, après les côtes... Même un gros mouvement de course dans la plus longue bosse du jour n'aura pas suffi... Finalement, les 2 motivés fuyards avalés à 400/500m de la ligne comme prévisible... Un vainqueur avec une grosse attaque comme prévu vu le final à la flamme rouge... Et 33 types au sprint avec Edgard et Fabian 30m derrière lui... Fabian aura essayé de dynamiter et dynamiser les choses pdt de nombreux km et à de nombreuses reprises sans succès... On se contentera de faire le sprint hahahhaha ! 3ieme scratch et 2ieme de catégorie... A l'année prochaine GF Espace Cycle...


Notice: Undefined variable: app in /home/teammailqa/www/templates/yoo_master2/warp/systems/joomla/layouts/pagination.php on line 12

Notice: Trying to get property of non-object in /home/teammailqa/www/templates/yoo_master2/warp/systems/joomla/layouts/pagination.php on line 12

Copyright © 2014 Team Mailleux