viking 76 cyclosportive

C'est par un temps automnal que le team mailleux a posé ses valises pour la dernière de l'année. Presque toute l'équipe sera présente pour essayer de finir en beauté. Tout le monde sera sur le 100km sauf Yves, qui préfère le 150.

La météo ne sera pas trop mauvaise pour la saison, nous avons échappé au pire... Seul une grosse averse nous sera offerte, mais le vent ne fera que augmenter pendant la course. Rien pour arrêter 400 coureurs prêt à en découdre.

Dès le départ, les mailleux iront se mettre au avant poste en préparation de la première difficulté qui s'annonce après 12km. Le peloton roulera à vive allure, après 25 km, une première sélection de 50 coureurs aura lieu. Dans le groupe de tête, 3 mailleux, Sébastien, Claude et Fabian. Sébastien et Fabian tenteront à plusieurs reprises de faire exploser le peloton. C'est au km 45, que le peloton subira un lifting. Sous l'accélération de Fabien relancé par Sébastien, le groupe de tête tombera à 25 unités. En tête un homme seul partira pour compter près de 1 minute d'avance. Au km 65, sous l'accélération du peloton, l'homme de tête sera repris et le premiers groupe sera scindé en 2 parties de 10 coureurs. Sébastien dans le premiers et Fabian dans le deuxième. La collaboration ne sera pas bonne, beaucoup de coureurs suivent mais ne veulent pas collaborer…

A 20 km de l’arrivée, regroupement en tête. Il ne reste plus qu’une bosse et une longue ligne droite de 10 km avec vent ¾ dos pour finir la course. Voici la dernière bosse, vent plein face pour la montée… De quoi refroidir les ardeurs. Un homme sort en force pour prendre 100 mètres. Des coureurs tentent de sortir, mais tout le monde s’écrase. Fabian prend la tête pour imposer un tempo. Juste avant le sommet, Sébastien sort en force pour fondre sur l’homme de tête. Directement, Sébastien prend le relai sans poser de question. Le vent de face est fort. Le pari est risqué… A 10 km de l’arrivée, changement de cap et le vent devient plus favorable. Sébastien avec un compagnon compte 15 secondes d’avance sur le groupe de contre de 15 coureurs avec Fabian qui contrôle comme il peut.

Sébastien relance au maximum, hors de question de lâcher le morceau. La zizanie semble toucher le groupe de contre et l’écart passe à 30 sec à 7 km du but. Malgré la douleur et les pulsations à plus de 185 depuis 10km, Sébastien et son campagnon garderont le cap et ne seront pas repris. La finale sera chaotique… Pas moyen de savoir ou est l’arrivée… Finalement, Sébastien se fera surprendre dans le dernier virage ou son compagnon prendra tous les risques juste avant l’arrivée. Sébastien tentera de revenir au sprint, mais trop tard… Pour la 3ième année de suite il finira 2ième

Derrière Fabian sortira dans la finale pour finir 4ième. Claude sera 21, Bernard 31, Jean-Pierre 32, Joffrey 37, Laurent 40 et Thierry 88.

Sur la longue, Yves finira 58ième.

Voilà qui conclu la saison des cyclosportives pour cette année.

Copyright © 2014 Team Mailleux