Welkenraedt ECW

Au départ, nous serons 17 B, pas la grande foule, mais par contre une brochette machine de guerre... J'ai choisi de venir à vélo de chez moi pour préparer la prochaine cyclosportive en Autriche. Ce qui me fera déjà 1h30 sous la canicule à un bon petit rythme.
Dès le départ de la course, cela s'anime, je le jure, je n'ai pas mis une seule patate...
Après la première montée sur les 9, toujours groupé. Dans le faux plat du retour vers l'arrivée, 6 coureurs partent. Tout le monde les regarde dans le genre si tu veux, t'y va... Bref, j'y vais... Bonne idée, on se retrouve à 9 et rapidement à 8. La course est déjà pliée. Plus personne ne reviendra. Après 3 tours... cela commence déjà à flinguer de partout... la journée sera rude... à 2 tours de la fin 2 hommes partent et ne seront plus revu. Suivent après 2 autres qui partiront aussi. Je tente de rentré, mais soudain, panne sèche... plus de carburant dans le moteur... Il est vrai que je suis parti depuis plus de 3h15 et la chaleur fait son effet. Je m'accroche dans la finale, mais à 3km de l'arrivée, je branche le clignotant et je finis en roue libre.
Le retour chez moi fut long... le moteur à sec en regardant les collines au loin, je me suis dit: "C'est un col interminable...". Espérons que cela paie pour le 29 juillet à l'Arlberg giro et les 160km et ses 2500m de D+.

 

Sébastien

Copyright © 2014 Team Mailleux