la jacques gouin cyclosportive

 

Comme l'année passée, météo d'enfer pour cette version, pluie et 3 degré, bref rien de motivant. Sur les 400 prévu au départ, seul 290 seront à l'arrivée... Je serai le seul représentant suite à la blessure de Fabian.

Le parcours présente 115 km avec 500 de dénivelé. Bref, rien de difficile, il était prévu un secteur pavé de dieu le feu qui a été annulé suite à la météo... Dommage, j'avais été le reconnaitre, et je n’avoue ne jamais avoir vu un tel pavé sur 1 km... C'était du vrai de vrai...

La course se fera sur un mode rapide, je reste dans les 30 premières places au calme pendant le début de la course, il n'y a pas de quoi s'affoler et de gaspiller ces forces. Arriver sur les hauteurs, un coup d'accélérateur dans le vent fais exploser le peloton pour garder 60 coureurs à l'avant.

Au km 60, la course s'emballe, le tempo monte 7 hommes sortent et un groupe de 15 coureurs derrière en chasse avec moi. Un bras de fer s'enclenche, les 6 restes pendant 20 km devant nous à 20 secondes, à chaque fois que l'on revient à 10 secondes, plus personne ne veut rouler... de quoi devenir fou... impossible de boucher seul avec le vent et la vitesse élevée. Ce groupe de 7 qui passera à 6 partira pour de bon au km 90 et ne sera plus revu de la course et nous, nous serons réduit à 10 coureurs... Bref, tous mes efforts pour revenir pour rien... Annuler pour le manque de collaboration du groupe...

Nous resterons groupés sauf pour 2 coureurs qui partirons en solo à 25 km de l'arrivée. Je tenterai dans la finale de sortir à plusieurs reprises mais sans succès... Je finirai à une anonyme 16 places... Bref, dure journée et temps d'effort pour si peu...

Titi

Copyright © 2014 Team Mailleux